Sélectionner un type de véhicule
Sélectionner un constructeur
Sélectionner le modèle

Vespa Eisrennen Ybbstal 2012

Rédigé par Ralf à 13:02 h:min. le 12 février 2012

Après quatre éditions réussies l'événement miraculeux dans le Mostviertel (Autriche) est devenu un classique intemporel dans le sport du scooter. Plus de 40 pilotes animés et téméraires, des scooters spéciaux préparés à la pointe de la technique, de l'amusement pour le public, un délicieux cochon de lait sous le chapiteau chauffé. Les conditions préalables : Le froid, un propriétaire de terrain compréhensif, une chaussée glacée comme un miroir et des pneus épineux avec des crampons de plusieurs centimètres.

Les scootéristes sont connus pour être des gens sociables et joyeux. Du printemps à l'automne, il ne se passe pas un week-end sans que l'on se rencontre, que l'on fasse la fête, que l'on organise des rallyes et que l'on récompense les véhicules, que l'on passe des soirées, des soirées et des week-ends. L'hiver est cependant une période de sécheresse. "Nous avons réfléchi à la manière d'égayer un peu cette saison et quel événement de scooter pourrait s'y intégrer", raconte Patrick Lenz, vice-président et webmaster du VC Ybbstaler Rollerflotte, créé en 2004. "C'est alors que nous avons pensé à la course annuelle de voitures sur glace et au skijöring à Sankt Georgen. Nous nous sommes rapidement mis d'accord avec le propriétaire du terrain, Günther Tatzreiter - dès la première édition en 2009, ce fut un énorme succès !"

Des crampons, des pneus de cross et une Vespa - et les sports d'hiver peuvent commencer

La piste, préparée à l'origine pour la course automobile, a été utilisée pour la première fois elle a résisté aux températures printanières de la mi-janvier et a pu être durcie par un tracteur et des milliers de litres d'eau lors des températures négatives suivantes. Les conditions de participation sont, selon www.ybbstaler-rollerflotte.at les conditions sont largement libérales : des freins en état de marche, un volume sonore inférieur à 96 décibels, des pneus cloutés et une bonne condition physique, c'est-à-dire être sobre et ne pas avoir la main dans le plâtre. L'autorité de district qui autorise la manifestation exige également que chaque participant apporte son propre bac de récupération d'huile.

Les membres de la flotte de scooters aiment collectionner les vétérans Vespa
et surtout des fans de scooters, comme le montrent les véhicules des invités : un mélange coloré de classiques de toutes les années de construction et de carrosseries PK et PX plus modernes arrive dans le paddock, le tuning atteint des hauteurs lumineuses de jusqu'à 30 kW (40 CV). La répartition des classes est libérale et pas du tout restrictive : les scooters automatiques sont les bienvenus, les Lambretta ou LML sont de toute façon de la partie. Pour participer, il faut avoir une certaine ressemblance avec un scooter. Pour d'autres véhicules, comme la caisse de bière rapide ou les scooters à injection de gaz hilarant, il y a des classements spéciaux.

Vespa Eisrennen Ybbstal (Austria) 2012

Après deux tours d'essai pour chaque participant il y a deux manches évaluées. Les courses se font contre l'horloge et non pas par paires ou par groupes de quatre, comme c'est le cas par exemple en speedway sur glace professionnel : c'est une exigence de l'administration du district pour éviter les collisions, et en plus on ne veut pas devoir aller au travail le lundi après une glissade. Après tout, il y a environ 250 vis spéciales dans chaque pneu, la construction et la disposition des crampons se font selon une recette personnelle.

Lesdrifts spectaculaires et les contre-plongées font partie du bon spectacle ; les quelques sorties de route sont visuellement précieuses, mais toutes sans danger pour la santé. Une invention rafraîchissante de l'Ybbstal et une spécialité du Mostviertler - qui, espérons-le, aura lieu à nouveau bientôt si les conditions météorologiques le permettent !

Texte : Motomobil.at Michael Bernleitner

Ralf
Ralf

Ralf est le directeur général et cofondateur de SIP Scootershop. Il roule en Vespa depuis 1990 et aujourd'hui encore, sa meilleure journée de travail commence lorsqu'il se rend au siège de SIP à Landsberg sur sa Rally 200. Sinon, il possède aussi une 180 SS, une 160 GS et une VM2 Lampe Bas Vespa.

×