Sélectionner un type de véhicule
Sélectionner un constructeur
Sélectionner le modèle

SIP Scootershop im Interview WOB

Rédigé par Ralf à 13:02 h:min. le 1 février 2021

"Le commerce, c'est le changement - le commerce de gros, c'est le changement en gros" L'équipe de SIP Scootershop à Landsberg am Lech s'est également pliée à ce truisme dans le commerce. Le spécialiste des commandes par correspondance pour la gamme Vespa, Lambretta et tout ce que le monde coloré des scooters peut encore offrir, s'est occupé de sa plate-forme centrale de commercialisation, sa boutique en ligne. Une tâche herculéenne, comme le montrent les réponses de Ralf Jodl, le directeur de SIP, à qui nous avions posé quelques questions sur le projet à l'occasion du lifting de www.sip-scootershop.com.

SIP Scootershop a complètement renouvelé sa base commerciale centrale, la boutique en ligne. Quelles sont les raisons qui ont motivé ce relancement fondamental ? Avec quel(s) objectif(s) t'es-tu lancé dans l'aventure ?

Ralf Jodl : Avec plus de 50 000 accessoires et pièces détachées disponibles, notre boutique en ligne www.sip-scootershop.com est la boutique en ligne leader en Europe pour les scooters. Ce qui est d'un côté une bénédiction, l'excellent choix de produits, peut devenir une malédiction lorsqu'il s'agit de trouver la bonne pièce. Notre nouvelle boutique en ligne dispose d'un moteur de recherche doté d'une intelligence artificielle, d'une fonction Suggest efficace dès la saisie des termes de recherche et de nombreuses fonctions de filtrage des résultats de recherche. De plus, chaque article est attribué exactement aux modèles de scooter auxquels il correspond - jusqu'aux numéros de châssis frontaliers et aux changements de modèles. Ainsi, dans la nouvelle boutique en ligne, il est facile de trouver rapidement parmi nos quelque 400 vilebrequins disponibles ceux qui conviennent à chaque Modèle. Nos revendeurs spécialisés, qui ont tous les jours d'autres modèles et véhicules sur leur plateforme élévatrice, apprécient particulièrement cette vaste base de données.

Quelles améliorations attendent les clients lorsqu'ils visitent ta nouvelle plateforme en ligne ? Et de quoi profites-tu en interne ?

RJ : Outre les fortes améliorations déjà mentionnées pour la recherche de l'article approprié, notre nouvelle boutique en ligne est plus clairement structurée en catégories. Sur la page de détail de l'article, nous proposons de très grandes images de produits en haute résolution, qui représentent enfin de manière adéquate les efforts importants que nous fournissons depuis des années pour la photographie des produits. Souvent, cela permet d'identifier plus facilement les pièces de rechange correspondantes. Nous proposons des centaines d'éclatés dans le menu "pièces détachées", ce qui facilite grandement la recherche de la pièce détachée adéquate. En général, la boutique est aussi facile à utiliser sur un ordinateur de bureau que sur une tablette ou un smartphone.

Comment as-tu abordé le projet ? L'as-tu résolu en interne, as-tu eu recours à des conseils/un soutien externe ? Et quels ont été les principaux obstacles techniques/organisationnels que tu as dû surmonter ?

RJ : En fait, nous travaillons depuis quatre ans sur le relancement de notre nouvelle boutique en ligne et nous avons investi un montant à sept chiffres. Il y a une équipe de base de données chez nous en interne, qui a fait des efforts considérables pour améliorer la structure de nos données d'articles. Ensuite, il y a une équipe backoffice externe qui a créé de nouvelles interfaces API, et l'équipe frontend pour la présentation visible et la navigation de la nouvelle boutique. Il y a une quantité incroyable de travail dans tant de détails, mais nous sommes des perfectionnistes et ne voulons pas de solutions moyennes. De nombreux détails sont à peine visibles au premier coup d'œil, par exemple nous proposons de nombreux modes de paiement spécifiques à chaque pays ou nous indiquons sur la page de détail de l'article quand un client a acheté un article pour la dernière fois. La liste des fonctionnalités est presque infinie, nous sommes en train de rassembler les plus importantes dans un dépliant d'information et il y aura bientôt une vidéo à ce sujet sur notre chaîne YouTube Tutorial(www.youtube.com/sipscootertutorial).

Le thème de la relance est-il clos pour le moment ? Ou est-ce que tu dis : "Après le projet, c'est avant le projet" ?

RJ : Une boutique en ligne n'est jamais terminée, chaque mois nous ajoutons environ 500 nouveaux produits dans notre système. De plus, il y a des fonctionnalités qui seront mises en ligne dans les prochains mois, par exemple notre Dealer Locator, un Calendrier des événements, la base de données des modèles Scooter Base et bien plus encore.

Une question que l'on peut difficilement éviter en ce moment : comment se sont passées tes affaires l'année dernière, qui s'est terminée par un boom des immatriculations, notamment dans le secteur des scooters légers, mais qui a été fortement marquée et bouleversée par la pandémie Corona ? Comment as-tu traversé la pandémie ?

RJ : L'année 2020 aura été exceptionnelle pour tous les acteurs du marché. Garder ses distances va à l'encontre de notre idée de la manière dont nous voulons travailler ensemble, mais aussi de la manière dont nous traitons nos clients, mais cette année, c'était nécessaire. Notre journée des concessionnaires, notre journée ouverte et de nombreux autres événements n'ont pas pu avoir lieu. Heureusement, le marché des deux roues s'est extrêmement bien porté sur le plan économique pendant cette pandémie, et les soucis existentiels ne sont donc pas venus s'ajouter aux soucis sociaux et de santé au moins - comme dans tant d'autres secteurs. Nous espérons tous qu'au printemps, au début de la saison des deux roues, la situation redeviendra normale et que nous pourrons à nouveau rencontrer nos clients, par exemple lors de notre Open Day le samedi 8 mai 2021.

Merci pour cet entretien !

L'interview est parue le 1er février 2021 dans le magazine spécialisé World of Bike.

Ralf
Ralf

Ralf est le directeur général et cofondateur de SIP Scootershop. Il roule en Vespa depuis 1990 et aujourd'hui encore, sa meilleure journée de travail commence lorsqu'il se rend au siège de SIP à Landsberg sur sa Rally 200. Sinon, il possède aussi une 180 SS, une 160 GS et une VM2 Lampe Bas Vespa.

×