Sélectionner un type de véhicule
Sélectionner un constructeur
Sélectionner le modèle

Milan - Landsberg - Tokyo sur une vieille Vespa

Rédigé par Dietrich Limper à 14:06 h:min. le 15 juin 2021

MAILAND, LANDSBERG, TOKYO

Le 18 mai dernier, nous vous parlions déjà de Fabio Cofferati, qui souhaite rééditer l'exploit historique de Roberto Patrignani en 1964 : un voyage de Milan à Tokyo, où il remettra un trophée du Vespa Club d'Europe au Comité olympique, à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 2021.

En route !

Fabio est parti comme prévu de Milan le 12 juin et a passé sa première nuit à Coire, en Suisse. Un jour plus tard, le 14 juin, sa visite au SIP Scootershop était prévue sur son itinéraire et nous étions dans l'attente joyeuse dès midi. Les heures passaient, pas de trace ni de nouvelles de Fabio. Alors que nous commencions à nous inquiéter, Luigi, collaborateur de SIP, a annoncé vers 16h45 que Fabio arriverait probablement dans une heure environ. Il était resté trop longtemps chez Markus André Mayer à Waltenhofen avec des escalopes et de la bière.

A 17h20, il est finalement arrivé dans notre ferme et a été accueilli par Luigi. Autour d'un espresso et d'un jus de pomme, Fabio nous a raconté ses deux premiers jours, qui s'étaient en grande partie déroulés sans encombre. Seul le compteur de vitesse a un peu tiqué et la Vespa 150 VBB2, année de construction 1963, a rapidement été poussée à l'atelier, où les bricoleurs André, Jesco et Luigi se sont occupés de l'affaire avec Fabio. En unissant leurs forces et leur habileté, ils ont remplacé l'arbre de tachymètre et le tachymètre SIP installé a rapidement retrouvé son plein fonctionnement.

Luigi, Alex und Fabio (von links) zeigen Flagge ...
Luigi, Alex und Fabio (von links) zeigen Flagge ...

Un coup d'œil à l'horloge a clairement montré qu'il n'était plus question de poursuivre le voyage. Alex, le patron de SIP, a donc donné l'"ordre" de trouver un hôtel à Fabio et de réserver une table dans une "trattoria" italienne locale. Peu de temps après, nous nous sommes retrouvés avec Fabio à l'ombre de la porte de Landsberg, par une température délicieusement douce, autour de boissons fraîches et de friandises italiennes, et nous n'avons pas seulement raconté des histoires de scooter. La soirée s'est terminée de manière harmonieuse et Fabio a trouvé un repos bien mérité dans la maison d'hôtes "Zweite Heimat", située directement sur les remparts historiques de la ville de Lech. Sa Vespa, qui pèse 160 kilos avec les bagages, a passé la nuit en sécurité dans le garage d'un ami. Fabio a fait le bilan de la journée : "Je ne savais pas que Landsberg était une si belle ville, je pourrais facilement y passer des vacances. Et l'accueil et l'aide des gens de SIP Scootershop ont été tout simplement chaleureux et exceptionnels. Je vais maintenant appeler ma femme, poster la journée sur Facebook et ensuite dormir merveilleusement bien".

DE NOUVEAUX AMORTISSEURS SIP POUR SA VESPA

Petites réparations

Un soleil radieux le lendemain matin. Pas un nuage dans le ciel bleu de Haute-Bavière et l'ambiance du départ n'a été troublée que par le fait que les amortisseurs avant et arrière de la Vespa n'étaient plus en très bon état. Une fois de plus, les capitaines SIP Alex et Ralf ont donné l'ordre de remédier immédiatement à cet état de fait. Retour à l'atelier donc ! Jesco, Luigi et Fabio ont installé de nouveaux amortisseurs SIP PERFORMANCE à l'arrière avec un réservoir de compensation externe et également des amortisseurs SIP PERFORMANCE à l'avant. Mais maintenant, la Vespa était vraiment prête pour la longue chevauchée vers l'est, qui promet d'être encore passionnante.

Pourquoi ? Eh bien, Fabio n'a pas encore de visa pour entrer en Russie en raison de la pandémie de Corona. Son plan est d'aller à Riga, en Lettonie, et d'obtenir un permis avec l'aide de l'ambassade italienne. Nous avons contacté directement nos amis des clubs Vespa de Saint-Pétersbourg et de Moscou et les avons mis en contact avec Fabio. Ils pourront peut-être nous aider, nous croisons les doigts. Fabio lui-même est serein : "J'ai entendu dire que les restrictions pour la Russie devraient changer dans les prochains jours et je mets tous mes espoirs là-dedans. Qu'est-ce que je vais faire ? Je vais rouler aussi loin que possible".

Milan - Tokyo by Vespa 2021

Savoir si et quand il arrivera à Tokyo est secondaire. Pour Fabio, c'est vraiment le chemin qui est le but et les deux premiers jours ont déjà été riches en moments forts. Après une dernière collation à la SIPERIA, il s'est assis sur sa Vespa vers 14h30, nous a fait un signe d'adieu et a disparu à l'horizon qui scintillait sous la chaleur. Nous l'avons regardé partir avec un peu de nostalgie. Nous lui souhaitons, ainsi qu'à sa Vespa, tout le bonheur possible.

Si vous souhaitez suivre Fabio dans son passionnant voyage et l'accompagner virtuellement, vous pouvez le faire sur Facebook : Ancora en Vespa de Milan à Tokyo

Dietrich Limper
Dietrich Limper

Dietrich Limper travaille comme rédacteur pour SIP Scootershop, il écrit également pour des publications locales et nationales. Quand il ne fait pas de géocaching, il supporte stoïquement les escapades affligeantes du Bayer Leverkusen.

×